Comparatif Tactplus VS Four Piaf

Nassim, développeur Java Android chez Ceciaa, vous a préparé un comparatif entre le four PIAF, un outil de mise en relief thermique historique chez Ceciaa, et la toute nouvelle venue TactPlus.

Résultat du match à la fin de cet article !

Introduction

Dans cet article, nous comparons deux imprimantes conçues pour l’édition d’images en relief et du braille. Nous verrons leurs points forts et leurs faiblesses selon les cas d’usage.

La première est une valeur sûre, la diva de l’édition en relief, j’ai nommé, le Four PIAF fabriqué par HARPO. La deuxième est une nouvelle arrivée sur le marché. Elle risque bien de faire des adeptes, et porte le nom de TactPlus.

Objectivité oblige, nous nous baserons sur des critères clés pour les départager. Ceci en détaillant un peu plus les caractéristiques de la nouvelle imprimante TactPlus. 

Commençons tout de suite par la question qui fâche.

Le prix

Le Four Piaf coûte 1 335,00 € ce qui est relativement abordable, tandis que la TactPlus est à 4 220,00 €. Une différence de prix assez conséquente qui pourrait rebuter plus d’un, et la question qu’on se pose tout de suite et à raison, tourne autour du rapport qualité-prix, autrement dit, vaut-elle vraiment le coup ? Et bien cela dépend de vos besoins et de l’usage que vous allez en faire. En parlant de qualité voyons un peu ce que nos deux machines ont dans le ventre.

La qualité des reliefs et du braille 

La TactPlus et le Four PIAF fonctionnent sur le principe du thermo-relief, avec un papier spécial qui réagit à la chaleur. Néanmoins, elles utilisent des techniques tout à fait différentes. C’est ce point qui permet à la TactPlus de surpasser sa concurrente et d’avoir une qualité d’impression si je puis dire, impressionnante.

En effet La tactPlus remédie au principal défaut des imprimantes thermo-relief tel que le Four PIAF. Ce principal défaut résidant en la faible qualité des points braille et des reliefs en général.

Le papier fourni avec la Tactplus confère quant à lui un confort de lecture au moins égal à celui des embosseuses. De plus, ce papier résiste parfaitement à l’usure et à l’écrasement.Il s’agit d’un point important pour les personnes qui compteraient sur une utilisation répétée et fréquente. C’est le cas des supports didactiques et de la signalétique.

Exemples de graphismes générés par l’imprimante thermique TactPlus

Les graphiques produits par la TactPlus sont de toute beauté au niveau finition. Elle offre également la possibilité de jouer sur les niveaux de gris de l’image. Ceci afin de générer quatre ou cinq niveaux de reliefs facilement discernables haptiquement. Elle offre donc une grande liberté d’action dans la limite des contraintes liées à l’édition en relief.

Au final, la TactPlus est plus adaptée pour la transcription des graphiques demandant une grande finesse (schémas, plans, cartes…) souvent utilisés dans le domaine professionnel. D’un autre côté, si nous voulons faire des graphiques simples avec quelques lignes de brailles pour une utilisation ponctuelle, le Four PIAF fera parfaitement l’affaire. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.

L’ergonomie

L’efficacité réelle d’un matériel est aussi liée à la facilité de son utilisation. C’est bien beau de faire de belles impressions mais s’il faut être ingénieur à la NASA pour s’en servir c’est un petit peu embêtant. Et cela vaut pour l’installation et de son utilisation normale.

En ce qui concerne l’installation des pilotes, le Four PIAF est plus rapide à installer. Mais pas de panique, un manuel détaillé est prévu pour nous accompagner pas à pas. Une fois  les pilotes installés, le plus dur est fait. Il ne reste plus qu’à lancer nos impressions. De ce côté-là, un net avantage à la TactPlus qui propose un guide vocal assez utile surtout en cas de dysfonctionnement, car la voix propose des solutions de dépannage.

Un autre avantage à la TactPlus et pas des moindres, c’est l’impression directe depuis un fichier numérique, alors qu’une impression en noir est nécessaire avant d’utiliser le Four PIAF.

Enfin, un point sur l’encombrement, les deux machines sont assez petites et légères pour trouver leurs places sur un bureau ou une étagère,  c’est particulièrement apprécié dans les écoles ou des petits services de transcription. 

Nous avons précédemment cité la possibilité avec la TactPlus d’imprimer directement depuis un fichier numérique, qui dit fichiers numériques dit formats de fichier, et là, aucun souci à se faire, car la TactPlus accepte à peu près tous les formats courants, que ce soit du PDF, du texte, en passant par les formats d’image, et même des SVG et des pages HTML.

Pour conclure cet article,  nous noterons que d’un point de vue performance et convivialité, cette nouvelle imprimante est largement au-dessus du Four Piaf, cette performance à bien sûr un coût, mais au regard de ce qu’elle propose et des besoins, ce coût peut être largement compensé.   

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.